Incidents et accidents maritimes commerciaux

Grâce au tableau de bord, vous en apprendrez davantage sur

  • Les différents types d’incidents et d’accidents maritimes et les navires impliqués
    dans de tels événements dans les eaux canadiennes.
  • Le nombre de navires impliqués dans des incidents et des accidents maritimes
    au Canada et dans ses eaux transfrontalières au cours d’une décennie.
  • Les régions dans lesquelles un plus grand nombre d’incidents et d’accidents
    maritimes se sont produits historiquement.

Explorer le tableau de bord

 

Comment utiliser le tableau de bord

Dans ce court tutoriel, faites une visite virtuelle du tableau de bord sur les incidents et les accidents maritimes pour
découvrir toutes ses possibilités et options vous permettant de personnaliser votre expérience en fonction de vos intérêts:

Résumé du projet

Clear Seas a entrepris ce projet afin d’approfondir la compréhension des incidents et des accidents maritimes qui se sont produits dans les eaux canadiennes ou à proximité. En amalgamant des données canadiennes et américaines sur les occurrences maritimes de ce type et en les présentant sur une carte web interactive, ce projet mobilise et optimise des informations publiquement accessibles afin de fournir un meilleur aperçu de la sécurité du transport maritime.

Le tableau de bord au cœur de ce projet est basé sur dix ans de données. Il a été conçu en vue d’aider les décideurs politiques et le public à mieux comprendre les risques liés aux activités de transport maritime commercial au Canada. Le tableau de bord est un outil dynamique qui pourra être mis à jour lorsque des données additionnelles sur les incidents et les accidents maritimes commerciaux dans les eaux canadiennes deviendront disponibles.

Tous les détails sur les sources de données, les ensembles de données et la méthodologie utilisés pour bâtir le tableau de bord sur les incidents et les accidents maritimes de même que les applications et les limites de l’outil sont documentés dans le rapport sommaire du projet :

Principale conclusion

Le caractère novateur de l’outil de visualisation développé dans le cadre de ce projet réside dans sa capacité de présenter des données sur les incidents et les accidents maritimes dans les eaux canadiennes ou à proximité dans un format géospatial simple à utiliser.

Le tableau de bord et les données qu’il présente permettent de mettre en évidence les régions plus risquées, d’identifier les tendances en matière de notification des incidents et, ainsi, d’informer les décideurs politiques et le public au sujet de la sécurité du transport maritime au Canada.

La compilation de sources de données canadiennes et américaines permet de mieux caractériser les occurences maritimes qui se produisent dans les eaux transfrontalières, où un grand nombre d’activités de transport maritime ont lieu.

Lire ou télécharger le rapport

Déclarations et citations

Présentation du tableau de bord

Assistez à la présentation du tableau de bord, de ses spécificités et de ses applications potentielles (vidéo en anglais seulement) :

Mot de bienvenue

Contexte et aperçu du projet

Création du tableau de bord

Naviguer le tableau de bord

Faits saillants et analyse

Période de questions

Foire aux questions

Pour ce projet, les données sur les événements et les accidents maritimes ont été recueillies dans la base de données MARSIS du Bureau de la sécurité des transports du Canada et dans la base de données MISLE de la Garde côtière des États-Unis. Des renseignements supplémentaires ont été recueillis dans les rapports d’enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada ou du National Transportation Safety Board des États-Unis.

Non, des sources de données supplémentaires autres que la base de données MARSIS, la base de données MISLE et les rapports d’enquête n’ont pas été consultées pour ce projet. Dans les itérations futures du tableau de bord, des données provenant d’autres sources pourront être recueillies afin d’améliorer la qualité et l’exhaustivité de l’ensemble de données sur les événements maritimes.

Les types de navires inclus dans cette étude sont les navires de charge, les pétroliers, les remorqueurs, les barges, les traversiers et les grands navires de croisière océaniques. Les navires de pêche (commerciaux et non commerciaux), les navires gouvernementaux, les embarcations de plaisance et autres navires n’ont pas été inclus dans l’ensemble de données.

Bien que les travaux de Clear Seas se concentrent sur les enjeux liés au trafic maritime commercial, la visibilité et l’importance des traversiers et des navires de croisière justifient leur inclusion dans l’ensemble de données. Les incidents impliquant de petits navires de passagers, comme les traversiers portuaires et les navires de croisière non océaniques, sont exclus. Dans certaines régions du pays, ces petits navires représentent une part importante du trafic et des rapports d’incidents. Une analyse plus complète incluant ces types de navires pourrait être réalisée dans le futur.

Clear Seas considère qu’un accident grave est un événement maritime ayant des répercussions graves, notamment en ce qui concerne les dommages au navire et à l’environnement ou d’autres types de dommages. Les événements signalés comme des accidents maritimes graves dans le tableau de bord sont définis par les critères suivants :

  • Un événement maritime (incident ou accident) qui a donné lieu à une enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada ou du National Transportation Safety Board des États-Unis
  • Un accident maritime désigné comme accident maritime grave dans l’extrait de la base de données MISLE de la Garde côtière des États-Unis
  • Un événement maritime classé, selon l’Organisation maritime internationale (OMI), comme « incident grave » ou « incident très grave » selon les rapports de la Garde côtière des États-Unis, ou dont le niveau de classification de l’OMI est « accident maritime très grave » selon la base de données MARSIS

Si les activités de forage en mer se déroulent dans la zone d’étude et qu’elles impliquent les types de navires inclus dans l’ensemble de données (c.-à-d. remorqueurs, barges, navires de charge, pétroliers, traversiers et navires de croisière), alors les enregistrements des navires impliqués dans des incidents et des accidents maritimes liés au forage en mer seraient inclus dans l’ensemble de données.

Les enregistrements ayant entraîné de la pollution ont été identifiés à partir de la base de données MARSIS du Bureau de la sécurité des transports du Canada en utilisant un champ de la base de données qui indique si la pollution était un résultat de l’événement. Pour les enregistrements de la base de données MISLE de la Garde côtière des États-Unis, les enregistrements de pollution ont été identifiés lorsque le type d’accident maritime était « pollution-déchargée ou libérée ». À l’heure actuelle, le filtre de pollution du tableau de bord affiche tous les enregistrements liés à la pollution, et pas seulement ceux liés aux déversements d’hydrocarbures. Cet ensemble de données ne contient pas d’informations explicites sur l’incidence ou le contact avec le littoral suite à des déversements d’hydrocarbures. Cependant, des renseignements à ce sujet figurent dans le champ Résumé ou dans les rapports d’enquête connexes, s’ils sont disponibles.

Chaque point de la carte représente un seul navire impliqué dans un événement maritime. Dans le cas d’une collision entre deux navires (ou tout autre type d’événement où plusieurs navires sont impliqués), l’incident de collision sera signalé pour chaque navire impliqué. Cela signifie que plusieurs enregistrements pour le même événement sont affichés dans le tableau de bord, un point pour chacun des navires impliqués dans cet événement particulier. Ces points partagent les mêmes coordonnées spatiales et seront situés à la même position sur la carte du tableau de bord. Seuls les types de navires inclus dans cette étude seront représentés.

Les informations sur les causes directes ou profondes ne sont pas disponibles dans cet outil. Dans le cas des événements maritimes pour lesquels une enquête a été menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada ou le National Transportation Safety Board des États-Unis, des détails sur la cause profonde de l’événement peuvent être trouvés dans le rapport d’enquête. Un lien vers le rapport d’enquête se trouve dans la fenêtre contextuelle pour tous les enregistrements où une enquête a eu lieu. Des renseignements supplémentaires sur un événement sont disponibles dans la section Résumé de la plupart des enregistrements affichés dans le tableau de bord.

Les données sur le trafic maritime sont nécessaires pour fournir un contexte au nombre de navires impliqués dans des incidents et des accidents maritimes dans des zones précises. L’exemple présenté a été produit à l’aide de l’ensemble de données du tableau de bord des incidents et des accidents maritimes et des résultats de l’analyse du trafic maritime issus du projet de recherche de Clear Seas, Le trafic maritime dans la région canadienne du Pacifique; les taux d’accidents ne sont pas inclus dans le tableau de bord lui-même. De nombreuses organisations possèdent des données SIA historiques de partout au Canada qui peuvent être utilisées pour déterminer les statistiques du trafic maritime. Dans le futur, nous avons l’intention de recueillir des informations sur le trafic maritime afin de calculer les taux d’accidents pour d’autres régions du Canada.

L’objectif de ce projet était de recueillir et de présenter des données sur les incidents et les accidents maritimes dans un format interactif et géospatial. Nous n’avons pas inclus de données sur le trafic maritime ni effectué d’analyse des causes profondes dans le cadre de ce projet. Nous ne pouvons donc pas nous prononcer sur les raisons qui expliquent les augmentations ou les diminutions du nombre de navires impliqués dans des événements maritimes.

Nous savons cependant que les règles de déclaration du Bureau de la sécurité des transports du Canada ont changé en 2014, ce qui a facilité la déclaration des incidents et des accidents. Du côté de la Garde côtière américaine, le public peut télécharger des données sur les accidents maritimes depuis leur site Web pour les événements maritimes survenus jusqu’en 2015. Pour avoir accès à des données plus récentes, une demande d’accès à l’information doit être soumise au département de la Sécurité intérieure des États-Unis, ce qui est la voie que nous avons empruntée. Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup moins d’enregistrements en 2016, 2017 et 2018 dans les ensembles de données que nous avons reçus de la Garde côtière des États-Unis, par rapport à 2015 et aux années précédentes.

Clear Seas reconnaît la place unique des peuples autochtones – y compris les Premières Nations, les Inuits et les Métis – au Canada, ce qui leur confère des droits particuliers, protégés par l’article 35 de la Constitution canadienne et reconnus dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. À cette fin, Clear Seas tend la main à ces communautés pour les sensibiliser à cette ressource et pour trouver des moyens de la rendre plus utile pour eux. L’équipe des communautés autochtones et côtières de Clear Seas comprend 11 stagiaires autochtones qui travaillent sur ce projet et d’autres projets connexes dans leur domaine d’intérêt.

L’importance de cette ressource a été reconnue par Kim Baird, ancienne chef de la Première Nation Tsawwassen et vice-présidente du conseil d’administration de Clear Seas, lorsque Clear Seas a lancé cet outil. Elle a reconnu l’importance pour les communautés autochtones de disposer de données accessibles pour comprendre pleinement les répercussions du transport maritime sur leurs territoires

Vous pouvez envoyer un courriel à Clear Seas à l’adresse info@clearseas.org pour discuter d’une entente de téléchargement des données. Nous avons l’intention de mettre les données à jour à l’avenir, mais le calendrier de mise à jour n’a pas encore été déterminé. Ce dernier sera tributaire de la rétroaction que nous recevrons des utilisateurs et de la disponibilité de données actualisées.

Vous pouvez accéder au tableau de bord ici et lire le rapport technique du projet ici. Si vous avez besoin d’aide pour utiliser le tableau de bord, consultez le tutoriel d’utilisation, ou envoyez un courriel à info@clearseas.org.

Équipe de recherche

   Tessa Coulthard, associée de recherche, Clear Seas

   Jennifer Steele, responsable de la recherche et de la mobilisation des connaissances, Clear Seas

Pour accéder à l’ensemble de données créé dans le cadre de ce projet, veuillez envoyer une requête à cet effet à info@clearseas.org

Date de publication : 12 juillet 2021

Date de modification : 27 août 2021