Évaluation des besoins de remorqueurs d’urgence

Résumé analytique

Quand un bâtiment commercial est désemparé et dérive au large, une intervention d’urgence efficace demande un équipement de remorquage doté d’une capacité suffisante pour venir utilement en aide. Le navire remorqueur d’urgence doit être en mesure d’arriver sur les lieux dans des délais opportuns, de réussir à attacher un câble de remorque et d’avoir une puissance suffisante pour remorquer le navire désemparé à un endroit sûr pour effectuer une évaluation des problèmes et la réparation.

Cette étude évalue les besoins de navires remorqueurs d’urgence pour différents genres de navires de taille importante et de fardage élevé. Le Centre pour le transport maritime responsable Clear Seas a commandité Vard Marine Inc. afin d’examiner les capacités dont devrait être muni un seul navire remorqueur d’intervention d’urgence pour être en mesure de venir en aide à un navire désemparé en dérive sur la côte du Pacifique du Canada. L’analyse qui fait partie du projet de couloirs de transport maritime, vise à informer les décideurs, les professionnels en matière d’intervention et le public au sujet des capacités étendues qui sont exigées pour être en mesure d’intervenir dans des situations de remorquage d’urgence.

Sept gros bâtiments ont été choisis pour représenter des porte-conteneurs, des transporteurs de GNL, des transporteurs de véhicules, des bâtiments à passagers (navires de croisières), des vraquiers et des pétroliers. Ces bâtiments naviguent dans les eaux côtières canadiennes ou devraient le faire sous peu. L’analyse a utilisé les données concernant le vent et les vagues dans des circonstances de divers niveaux de gravité pour la côte du Pacifique du Canada en vue de déterminer les besoins de navires remorqueurs.

Les pires cas de figure en matière de remorquage d’urgence sont provoqués par des conditions climatiques difficiles combinées à des bâtiments ayant un fardage élevé (surface du bâtiment hors de l’eau) car l’analyse indique que la charge sur un bâtiment en dérive créée par le vent a le plus d’effet sur sa vitesse et sa trajectoire. Les bâtiments comportant donc un fardage élevé sont les plus susceptibles de subir des taux de dérive accélérés et de s’échouer s’ils sont désemparés. Leur taille et leur profil les rendent également plus difficiles à prendre en charge et à manœuvrer quand ils sont remorqués.

Le rapport décrit des caractéristiques désirables pour les remorqueurs d’urgence qui sont en mesure de manœuvrer en pleine mer et conclut qu’il faut des navires remorqueurs d’urgence de forte taille et puissance pour affronter les conditions difficiles qui sévissent sur la côte du Pacifique. Le rapport ne se limite pas aux besoins en matière de puissance de propulsion et de traction au point fixe afin de mettre en lumière d’autres caractéristiques telles que les points d’attache de bâtiments, la portée de navires, et l’endurance et les facteurs humains.

Les résultats présentés dans ce rapport sont tirés du trafic qui transite par la côte du Pacifique du Canada, mais les conclusions sont pertinentes ailleurs, car des types similaires de bâtiments font face à des conditions comparables en matière de vent et de vagues dans la région atlantique du Canada.

Date de publication : 13 septembre 2018

Date de modification : 7 octobre 2019